Public accueilli

Le DITEP Jules Catoire accueille des enfants et adolescents (0-20 ans) ayant des difficultés psychologiques et des problèmes de comportement intenses et durables dont les répercussions sont présentes dans la vie quotidienne à la maison, à l’école… 

 « Les instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques accueillent les enfants, adolescents ou jeunes adultes qui présentent des difficultés psychologiques dont l’expression, notamment l’intensité des troubles du comportement, perturbe gravement la socialisation et l’accès aux apprentissages. Ces enfants, adolescents et jeunes adultes se trouvent, malgré des potentialités intellectuelles et cognitives préservées, engagés dans un processus handicapant qui nécessite le recours à des actions conjuguées et à un accompagnement personnalisé (…) tels que définis au II de l’article D. 312-59-2 CASF »

    Dispositif

    Tout au long de son parcours de soins, chaque jeune peut bénéficier des différentes modalités d’accueil et d’accompagnement :

     

    • Ambulatoire : l’enfant est accompagné par les professionnels à son domicile, à l’école ou pendant ses activités, dans son environnement quotidien.
    • Accueil de jour : l’enfant participe à des activités (scolaires, éducatives, thérapeutiques …) avec les professionnels du DITEP la journée (tout ou partie).
    • Accueil de nuit : l’enfant est hébergé une ou plusieurs nuits par semaine. La journée, il peut participer à des activités individuelles ou collectives avec les professionnels du DITEP et/ou être scolarisé dans l’établissement scolaire EN.
    Agrément
    • Aout 2020 (autorisation de fonctionnement) : 8 places en ambulatoire sur Arras
    • 2021 : 17 places sur Arras (ambulatoire et accueil de jour)
    • A partir de 2022 : 22 places sur Arras- Dainville (12 ambulatoire, 4 accueil de jour, 6 accueil de nuit)

    Installation à venir sur les secteurs de Bapaume et de Saint-Pol sur Ternoise

    L’équipe pluridisciplinaire

    L’interdisciplinarité repose sur des professionnels de formations et compétences diverses, elle permet de conjuguer les actions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques.

    L’équipe du DITEP Jules Catoire sera composée comme suit :

    Direction, Chef de service, Assistante de Direction, Médecin généraliste, Médecin psychiatre, Infirmière, Professeurs spécialisés, Psychologues, Psychomotriciens, Orthophonistes, Educateurs spécialisés, Ergothérapeute, Assistant Social, Educateur sportif, Maitresse de maison, Veilleurs de nuit, Agent de maintenance, Agent de service.

    Le DITEP peut conventionner avec les professionnels du secteur libéral (orthophoniste, psychomotricien, ergothérapeute)

    Conditions d’orientation et d'admission

    L’orientation d’un enfant au DITEP relève d’une décision de la Commission des Droits et de l’Autonomie (CDA) de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) ; (cf Plan Personnalisé de Compensation). L’orientation en DITEP relève d’ « indications précises et bien posées »[1].

    La demande parentale est formalisée par le CERFA famille. Ce document est adressé à la MDPH qui statue selon les éléments qui lui ont été adressés (CERFA médical, bilan médicaux et paramédicaux, GEVASCO transmis par l’équipe pédagogique de l’établissement scolaire du jeune).  

    En parallèle de ces démarches, l’enfant accompagné et sa famille peuvent rencontrer la Direction du DITEP afin de recueillir les éléments qui leur permettront d’éclairer leur choix. Lors de cette rencontre, une présentation du DITEP leur est faite : modalités de fonctionnement et d’accompagnement, type de prestations, plateau technique, visite des locaux etc.

    Après réception de la notification, en fonction des places disponibles et après étude de ses besoins par l’équipe du DITEP, l’enfant est admis au DITEP. L’admission relève de la décision du Directeur DITEP après consultation de l’équipe pluridisciplinaire.

    Si aucune place n’est vacante, la situation de l’enfant est placée en « attente ». Pour autant, certaines actions ponctuelles peuvent être réalisées et les partenariats établis.  

     

    [1] BO n° 2007-6

    Les missions

    Le projet interdisciplinaire a une visée soignante. Les conditions d’accueil du DITEP permettent un « travail d’élaboration psychique »[1] amenant l’enfant accompagné à rétablir et/ou maintenir sa place familiale, sociale et scolaire tout en prenant en compte les difficultés, les potentialités et les limites spécifiques à chaque parcours de vie.

    Évaluer

    • Evaluer de manière pluridisciplinaire les besoins de l’enfant et de sa situation
    • Evaluer l’impact du handicap sur les sphères psycho-affective, relationnelle, cognitive…
    • Co-construire et mettre en œuvre un projet personnalisé d’accompagnement en fonction des besoins, capacités, compétences et difficultés.

     Accompagner  

    • Veiller à l’apaisement, à la stabilisation, à l’épanouissement et au bien-être de l’enfant accompagné et de sa famille
    • Mettre en œuvre des actions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques.
    • Initier ou renforcer la mise en place d’outils de compensation du handicap.
    • Soutenir la famille dans l’adaptation à la situation et dans la compréhension du handicap.

    Coopérer

    • Tisser des liens avec les partenaires impliqués dans le parcours de vie et de soins de l’enfant accompagné pour assurer la cohérence du projet et son déploiement au quotidien,
    • Etre « pôle de compétences »[2] , force de propositions et de ressources auprès des différents acteurs.

     

    [1] Circulaire interministérielle n° 2007-194 du 14 mai 2007

    [2] Circulaire interministérielle n° 2007-194 du 14 mai 2007

    Modalités de fonctionnement
    • Le but de l’accompagnement est de permettre aux enfants de bénéficier de temps secure afin de sécuriser leur parcours de vie, de soins et de scolarisation. Le projet est construit sur mesure par rapport aux situations singulières des enfants. La séquentialitéet la modularité sont les principes d’action. En effet, la réponse se veut et se doit d’être modulée pour accompagner l’évolution des besoins individuels.
    • Le travail mené est interdisciplinaire et transversal pour aider le jeune dans son rapport à l’autre, à soi-même, aux apprentissages, la gestion du quotidien, son autonomie, son inclusion…
    • 210 jours de fonctionnement par an (quelques samedis dans l’année, la 1ère semaine des vacances scolaires et 3 semaines en juillet).
    Les parties prenantes

    Le DITEP a un rôle d’information et de sensibilisation auprès des parties prenantes.

    Le DITEP ne peut pas apporter tous les soins spécialisés qui peuvent être nécessaires au regard de l’ensemble des besoins du parcours de vie des enfants. Les prestations peuvent alors être conjuguées avec les ressources externes. Ainsi, il convient de s’adjoindre et de se coordonner avec les compétences et les autres champs d’intervention pouvant relever du secteur social, sanitaire, scolaire, judiciaire, 1er recours. Des concertations partenariales se déroulent tant que nécessaire.

    Les partenariats avec le secteur libéral, les centres de soins, les centres de référence, les réseaux de santé, les services de pédopsychiatrie peuvent faire l’objet de conventionnement et se construisent via des actions concomitantes et complémentaires.

    La sécurisation du parcours de vie repose également sur le travail de coopération avec les services judiciaires et sociaux.

    Par ailleurs, le DITEP apporte sa contribution à l’école inclusive en réalisant certaines de ses interventions en milieu scolaire auprès de l’enfant accompagné et auprès de l’équipe éducative (Direction d’établissement scolaire, enseignants, AHEH). La collaboration de proximité entre les établissements est essentielle. Les emplois du temps des enfants peuvent être aménagés afin de concilier la scolarisation et les temps de soins.

    Les parents et l’enfant accompagné (environnement de vie…) sont informés, soutenus, consultés et associés. Les projets d’accompagnement sont personnalisés et co-construits avec le jeune et ses parents. Le soutien à la parentalité dans le respect de l’autorité parentale est une des missions du DITEP.

    Chaque enfant et adolescent est accueilli avec son histoire individuelle et particulière, quel que soit son âge à son arrivée au DITEP. Un projet adapté est élaboré et proposé suite à une période d’observation et d’évaluation des besoins par l’ensemble de l’équipe pluridisciplinaire.

    Comme il est précisé dans la loi du 11 Février 2005, le Projet Personnalisé d’Accompagnement (PPA) est établi en concertation avec la famille. Pour ce faire, l’équipe pluridisciplinaire implique les parents en leur donnant la possibilité d’échanger et de faire part de leurs besoins autant que nécessaire.

    L’ensemble des intervenants organise des temps d’échanges et d’informations à l’attention des parents tant sur le projet de leur enfant, que sur son évolution et sur des thématiques ciblées.

    A tout moment, la famille, l’enfant accompagné ou l’équipe peut demander à modifier le Projet d’Accompagnement. Chaque modification est faite en accord avec toutes les parties et donne lieu à une régulation.

    La famille est donc un partenaire à part entière du projet :  elle participe à son élaboration, elle est régulièrement sollicitée, elle est associée aux décisions relatives à l’accompagnement.

    Pour tout renseignement concernant l’admission au DITEP contactez :

    Mme Ludivine LECLERCQ
    Directrice du DITEP

    M. Christian BRELINSKI
    Directeur général

    03 21 22 00 66